Archives des Verts Paris Archives des Verts Paris
Archives des Verts Paris
de 2002 à 2010

Contrat de mandature

Paris au feminin

lundi 24 novembre 2003

Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

53,5 % des Parisiens sont des… Parisiennes. Celles-ci occupent 48 % des emplois de la capitale mais représentent 47 % des demandeurs d’emploi. Elles forment en outre les 2/3 des usagers des transports collectifs. Autre spécificité : 85 % des familles monoparentales parisiennes sont composées de femmes seules avec enfants. Dans les faits, le "Paris au féminin" se traduit par des obstacles majeurs : difficultés à concilier vie professionnelle et vie familiale, manque d’équipements d’accueil des enfants, urbanisme oppressant, sentiment d’insécurité insuffisamment pris en compte, aides et prestations municipales inadaptées. Une "nouvelle ère" implique de donner aux femmes l’influence politique, culturelle, économique et sociale qui leur revient.

Féminiser les institutions

L’exécutif municipal sera composé à parité de femmes et d’hommes. Une délégation de maire adjointe (ou adjoint) à l’égalité femmes-hommes sera créée.

Elle pourra s’appuyer sur les travaux de "l’Observatoire de l’égalité entre Parisiennes et Parisiens" qui sera mis en place dès 2001. Des plates-formes spécifiques seront implantées dans les quartiers afin de favoriser la mise en réseau de structures telles que associations locales, planning familial, services de la DDASS, mouvements d’écoute et de soutien aux femmes en difficulté.

Adapter le "temps des villes" au "temps des femmes"

En s’inspirant du modèle italien, un "bureau des temps" sera créé, en tant que lieu de concertation entre la municipalité, les différentes organisations syndicales, les mouvements représentatifs de femmes et la Préfecture. Il devra conduire à l’adoption d’une charte sur la régulation des horaires des services publics (crèches, haltes-garderies, structures administratives, transports publics…) afin de mieux adapter les "rythmes" de la cité aux contraintes professionnelles et familiales des citoyens, et notamment des femmes.

Une municipalité attentive aux préoccupations des Parisiennes

  • Un partenariat actif sera établi à l’initiative de la Ville entre l’association "Femmes en mouvement, les transports au féminin" (de notoriété européenne) et le Syndicat des transports parisiens, pour contribuer à améliorer les transports collectifs : sécurité, accessibilité, confort, information, convivialité, modulation des horaires.
  • L’augmentation du réseau des crèches et des haltes-garderies s’accompagnera d’un assouplissement de leurs horaires d’ouverture (horaires modulés, y compris le samedi).
  • Pour les familles monoparentales, des priorités au logement social, aux modes de garde et aux services d’accompagnement des enfants seront instaurées.
  • Augmentation des capacités d’accueil d’urgence réservées aux femmes sans domicile fixe (dont la majorité fuient les violences conjugales) et instauration de permanences ouvertes 24h/24 assurant soutien et aide à la réinsertion.
  • Mise en place d’un numéro vert pour la prévention et l’information sur la contraception, en partenariat avec la région et les centres de planification familiale.
  • Amélioration de l’accueil des Parisiennes pour le traitement de l’IVG au sein des services de l’assistance publique.
  • Un soutien municipal actif visera à développer le nombre de médiatrices culturelles et sociales, notamment parmi les femmes issues de l’immigration.
  • Dans le cadre du Plan départemental d’insertion, la municipalité développera les formations qualifiantes spécifiques en direction des personnes sorties prématurément du système scolaire.
Mots-clés : ,
Top
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
EELV Paris - 6 rue Chaudron - 75010 Paris - 01 53 19 53 49