Archives des Verts Paris Archives des Verts Paris
Archives des Verts Paris
de 2002 à 2010

Débat de bar sur le handicap

La vie, la ville : interdite aux handicapés ?

vendredi 18 octobre 2002

Le Collectif des Démocrates Handicapés est un mouvement politique né le 9 décembre 2000 à l’Assemblée Nationale. Présent dans l’ensemble des départements, ce mouvement rassemble des citoyens afin de rétablir la dignité des citoyens handicapés.

En amont du débat de bar consacré à ce thème*, le 25 octobre à 18h30 à "L’autre Café", 62, Rue Jean-Pierre Timbaud.

Extrait de contribution sur la question du financement des politiques de l’handicap.

Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

(…)

" Politique de l’handicap : la patate chaude du financement "

Les problèmes récurrents d’absence d’infirmières laissent des personnes handicapées sans soins. N’est il pas inadmissible que des personnes soient en rupture de soins ? Le plus souvent, force est de constater, le chemin de croix que doit parcourir une personne handicapée pour assurer elle même le financement de ses soins alors même que les dispositions administratives et juridiques sont censées y répondre. Chaque année, le financement est remis en cause par les différents acteurs institutionnels que sont la sécurité sociale et le conseil général. C’est le principe de " la patate chaude ". Une personne handicapée devient un dossier administratif que chacun des acteurs institutionnels se renvoie avant même de comprendre la situation, le plus souvent catastrophique. Ce principe de la " patate chaude " vaut aussi avec le financement des auxiliaires de vie.

(…)

Les ressources : " SMIC = AAH ".

Il est plus que nécessaire et urgent de revaloriser l’Allocation Adulte Handicapée. Aujourd’hui, elle équivaut à 50% du SMIC. Outre, une revalorisation des ressources par un minimum de revenu indexé sur le Smic, il convient d’appliquer le principe " 1 homme valide = 1 homme invalide " de ce fait " SMIC = AAH ".

(…)

" Un plan Marschall pour les transports et les logements " :

Il convient d’élaborer un programme pluriannuel de mise en accessibilité totale des transports en commun à un horizon de dix ans. Par ailleurs, il faut encourager le développement de transports spécialisés, notamment en zone rurale. En attendant, il est indispensable de mener à bien une adaptation des transports en communs ou lorsque cela n’est pas possible penser à assurer des compensation financières intégrales pour ceux qui ne peuvent les prendre.

" le manque criant de places…. "

Il existe un manque criant de places en établissements spécialisés notamment pour les personnes handicapées mentales. Par ailleurs, il faut une meilleure répartition des places sur le territoire national afin notamment d’éviter les séparations familiales. En urgence, il faut cibler l’effort de création de places sur les handicaps les plus lourds (autistes, polyhandicapés et traumatisés crâniens). Cette maltraitance administrative et politique ne fait que précéder celle qui est physique

(…)

" une profonde mutation politique et culturelle sans pour autant le faux argument de la doctrine de l’équilibre budgétaire "

Nous ne doutons pas que les hommes politiques possèdent le courage nécessaire pour mener à bien les réformes indispensables concernant l’amélioration de la vie des personnes handicapées dans notre pays ; cependant, nous doutons très fortement de leur habilité à trouver les marges de manœuvres financières qui sont indispensables pour conduire toute politique. Certes, une réforme de la loi de 1975 aura lieu. Mais que vaudra une réforme de la loi de 1975 si les fonds nécessaires et indispensables ne sont pas alloués par l’Etat ? (…)


* Pour toutes précisions sur cette manifestation, contacter l’organisateur : Jean-Marc Pasquet, Chargé de l’accueil et de la formation au SE des Verts Paris (06 88 88 70 26)
Top
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
EELV Paris - 6 rue Chaudron - 75010 Paris - 01 53 19 53 49