Archives des Verts Paris Archives des Verts Paris
Archives des Verts Paris
de 2002 à 2010

Pollution aux particules : on ne peut plus attendre pour agir

mercredi 27 janvier 2010, Par Denis Baupin

Ce matin à 9h24, AirParif a de nouveau déclenché une alerte à la pollution aux particules fines, polluant considéré comme très probablement cancérigène par l’Organisation Mondiale de la Santé. Cet épisode de pollution est le second depuis le début de cette année.
Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Pour autant, aucune action concrète efficace de la part des pouvoirs publics ne sera mis en oeuvre, la Préfecture de Police se contentant aujourd’hui, comme lors des précédents épisodes de pollution, de demander aux victimes potentielles de se protéger en renonçant à certaines de leurs activités et de prier les automobilistes d’adopter une conduite « souple ».

Bref, nous continuons de subir la pollution aux particules, sans nous donner les moyens d’agir pour la combattre.

Pourtant, suite vœu adopté sur ma proposition en Conseil de Paris en Février 2009, demandant au Préfet de Police de rendre plus opérantes les mesures prises en cas de pics de pollution aux particules, des signaux avaient été donnés d’une volonté d’agir. Le Préfet de Police avait fait part lors d’une réunion de travail, de son intérêt pour expérimenter en cas de pic le report des poids lourds en transit dans la région sur les autoroutes de contournement de l’agglomération, l’idée d’une circulation alternée pour les véhicules diesel devait également faire l’objet d’une évaluation. Lors du conseil d’administration d’Airparif qui avait suivi, sa représentante avait confirmé cette volonté. De même, l’urgence sanitaire commandant d’agir tant pour contenir les pics que pour diminuer les niveaux d’exposition tout au long de l’année, des mesures plus structurantes, telle que la définition du cœur de l’agglomération en « zone de basse émission » avec interdiction d’accès aux véhicules les plus polluants, avaient aussi été évoquées.

C’était au mois de juin dernier…et depuis le temps passe, les pics se succèdent, mais, dans l’attente d’études menées par le ministère rien ne se passe, et la deuxième réunion annoncée par le Préfet de Police n’est toujours pas convoquée. Il est maintenant plus que temps de passer de l’évocation à la mise en œuvre concrète de mesures efficaces pour lutter contre la pollution aux particules fines. Pour notre part, nous y sommes prêts et disponibles pour avancer sur ce chemin.

Denis Baupin
Maire adjoint de Paris en charge du développement durable, de l’environnement et du plan climat
Membre de l’exécutif des Verts

Voir en ligne : Sur le blog de Denis Baupin


Contact presse : Catherine Hurtut, 06 24 61 46 61
Top
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
EELV Paris - 6 rue Chaudron - 75010 Paris - 01 53 19 53 49