Archives des Verts Paris Archives des Verts Paris
Archives des Verts Paris
de 2002 à 2010

Ralph Nader met en garde les Français contre les "fast food"

vendredi 17 mai 2002, Par Vincent

PARIS (AFP) - Le leader écologiste américain Ralph Nader a mis en garde les

Français jeudi à Paris contre la multiplication des restaurants de "fast

food" qui sont selon lui "une arme de destruction massive".

Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

"Le remplacement de votre cuisine traditionnelle par des nourritures

standardisées de firmes multinationales à haute teneur en graisses et sucres

est plus qu’un affront à vos cultures, c’est une arme de destruction

massive", a déclaré l’avocat, infatigable pourfendeur des multinationales,

qui avait recueilli 3% des voix à l’élection présidentielle américaine de

2000.

M. Nader faisait étape pendant une journée dans la capitale française, avant

de se rendre à Stockholm, puis à Berlin pour un sommet des Verts européens.

Invité par les Verts parisiens, celui qui s’était fait connaître dans les

années 60 en gagnant des procès contre des groupes industriels a déjeuné

dans un café-restaurant-cinéma du XIVe arrondissement et participé à une

conférence-débat devant une petite cinquantaine de militants et

sympathisants environnementalistes.

Il en était la star, aux côtés du candidat aux législatives et ancien

ministre de l’Environnement Yves Cochet. Ce dernier, épaulé par le maire PS

du XIVe Pierre Castagnou, son suppléant, brigue la 11e circonscription

de Paris dont la sortante est la RPR Nicole Catala.

Mince, visage émacié et yeux ardents, mais faisant montre de son

professionnalisme de grand communicateur, Nader, 68 ans, a rappelé que son

parti, le parti vert, était le 3e dans son pays.

"Je n’étais pas venu à Paris depuis vingt ans", a-t-il observé. "Depuis

l’aéroport, j’ai eu amplement le temps, du fait de la circulation, de

regarder les boutiques et j’ai perdu le compte des McDonald’s".

"Il y en a 7 à 8.000 rien qu’aux USA", a fait valoir l’avocat. Or, "selon le

ministère de la Santé, dans dix ans, les régimes à haute teneur en graisses

tueront plus d’Américains que le tabac", a-t-il affirmé.

"La stratégie des fast food est de construire le goût des gens en opposition

à leur entendement, et de commencer très tôt, dès l’âge de 2-3 ans. 60% des

adultes américains souffrent de surpoids ou sont obèses", a observé

l’avocat.

Ponctuant sa démonstration d’adresses internet de référence, (genewatch.org,

essential.org, citizen.org...), le pionnier de la défense des consommateurs

a donné un autre conseil à ses hôtes français : tout faire pour "fortifier le

rôle des citoyens".

Il a préconisé des textes législatifs autorisant l’envoi, en même temps que

les factures de téléphone ou de gaz, de circulaires permettant aux

consommateurs de s’organiser en groupes de défense. N’espérez pas que les

politiques changent votre vie si vous ne vous organisez pas !, a-t-il

averti.

Yves Cochet en est tombé totalement d’accord. Il a conclu : la politique

est l’affaire de tous. Et sans tous, on perd.

Top
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
EELV Paris - 6 rue Chaudron - 75010 Paris - 01 53 19 53 49