Archives des Verts Paris Archives des Verts Paris
Archives des Verts Paris
de 2002 à 2010

Boulevard de Magenta : des (bons) résultats chiffrés

Par Charlotte Nenner, Maire-adjointe du 10e - Janvier 2008

vendredi 1er février 2008

Le bilan chiffré du Bd de Magenta, qui paraît en janvier 2008, montre entre autres que

  • la vitesse de circulation est la même qu’en 2003 (donc même encombrement)
  • il y a moitié moins de circulation
  • il y a entre deux et trois fois plus de vélos qu’avant (dont 37% de Velib)
  • 57% des piétons sont satisfaits de la piste cyclable sur trottoir
  • l’incivisme est fort chez les motos (1/3 circulent illicitement hors chaussée ; 50% stationnent illicitement) etc.

Ces résultats intéressants montrent que le réaménagement est un succès pour les vélos et une réussite pour les piétons et les bus. Les automobilistes ne sont pas très satisfaits (et pourtant ça roule parfois mieux qu’en 2003 !), mais ils sont surtout bien moins nombreux, ce qui entraine une baisse importante du bruit et de la pollution. Une inquiétude demeure sur le comportement et le nombre des deux-roues motorisés.

Ce bilan devra être complété en avril (pour les accidents et la circulation des bus). Espérons aussi que la future équipe municipale saura en tirer les bonnes leçons : réduire la circulation automobile, c’est mieux redistribuer l’espace public au profit des piétons et des vélos ! Et c’est tant mieux pour la Ville.

Ce qui n’empeche pas les améliorations (à prévoir) : mettre plus de bancs, mieux marquer la piste cyclable, en particulier aux intersections, renforcer la présence policière pour faciliter la circulation des bus, et sanctionner les comportements dangereux...

Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Bilan de l’aménagement du Bd de Magenta, en quelques chiffres

Bilan établi à partir des études menées par la Direction de la Voirie et des Déplacements, la Direction du Développement Economique et de l’Emploi, la Chambre de commerce et de l’industrie et l’APUR.


Circulation automobile

Baisse de 50% du volume de circulation (2003 et 2004 : environ 1350 km de distance parcourue moyenne ; 2007 : environ 700 km)

11,7 km/h : vitesse moyenne des véhicules motorisés en décembre 2007 (ce qui correspond à une rue « chargée » mais non embouteillée). Calcul sur la période 7h-21h, jours ouvrables. Le secteur République est plus fluide : Entre Barbès et Bd de Strasbourg, vitesse moyenne de 10 km/h contre 14km/h en moyenne entre Bd de Strasbourg et République. (Vitesse moyenne des véhicules à Paris : 15,9 km/h en 2006.)

Evolution de la vitesse moyenne annuelle de la circulation automobile entre 2003 et 2007 (moyennes de différents comptages annuels) : Vitesse moyenne Année 2003 : 10,6 km/h 2004 : 12,2 km/h 2006 : 10,2 km/h 2007 : 10,7 km/h

Amélioration des débits entre décembre 2006 et décembre 2007 : Secteur Nord : + 17% de débit ; Secteur Sud : +4% de débit

Aucun report de circulation sur les rues adjacentes du 10e. Dans le 18e arrondissement, quelques hausses de circulation dans les rues Stephenson dans le sens Sud-Nord (+12%) et Marx Dormoy (+25%) dans le sens Nord-Sud.

Enquête de satisfaction auprès d’automobilistes (juin 2007) 30% des automobilistes empruntent le Bd de Magenta tous les jours et 47% toutes les semaines ; 40% d’entre eux viennent de Paris et se déplacent vers un lieu de destination qui se situe dans Paris ; 83% des automobilistes interrogés empruntent le Bd de Magenta pour se rendre dans Paris dont un peu moins de la moitié pour se rendre dans le 10e arrondissement ;

Les points de satisfaction : éclairage public (85%) ; végétation, arbres (77%) Les points d’insatisfaction :

  • le nombre de files de circulation pour les voitures (86% insatisfaits)
  • les couloirs de bus protégés (59% insatisfaits)

Circulation des bus

En attente des évaluations RATP (en cours). Simulations effectuées en novembre 2006 : Vitesse moyenne évaluée : 13,5 km/h pour les bus

Eléments qualitatifs fournis par la RATP :

  • D’une manière générale l’efficacité des aménagements en faveur des bus est conditionnée par la présence des forces de police, notamment pour éviter les blocages au niveau des carrefours situés aux abords des gares du Nord et de l’Est, aux heures de pointe.
  • La fluidité des couloirs bus dépend du respect des règles concernant les livraisons. Les arrêts en pleine voie sont particulièrement pénalisants pour la bonne progression des bus.
  • D’un point de vue quantitatif, les premières observations de la RATP, sur la ligne 31, font état entre la gare de l’Est et le bd Barbès d’une amélioration de la régularité du temps de parcours.
  • Sur les améliorations apportées mi 2007, celles-ci se sont avérées bénéfiques pour le franchissement des carrefours.

73% des piétons interrogés sont satisfaits du couloir de bus protégé (juin 2007).

Motos et deux-roues motorisés

Le 9 octobre 2007 entre 8h00 et 20h00 : 2998 deux roues motorisés comptées dans le secteur nord (8-20h)

5439 deux roues motorisés comptées dans le secteur sud

Dont environ 90% d’immatriculés

Circulation : 2 motos sur 3 circulent sur la chaussée.

Secteur sud montant : Chaussée : 71% ; Couloir de bus : 29% ; Piste cyclable : 1% ; Trottoir : 0%

Secteur sud descendant : Chaussée : 59% ; Couloir de bus : 40% ; Piste cyclable : 1% ; Trottoir : 0%

Secteur nord montant : Chaussée : 55% ; Couloir de bus : 86% ; Piste cyclable : 0% ; Trottoir : 0%

Secteur nord descendant : Chaussée : 68% ; Couloir de bus : 31% ; Piste cyclable : 1% ; Trottoir : 0%

Stationnement (sur le Bd de Magenta et dans les voies adjacentes) 394 places de stationnement accessibles aux deux-roues motorisés. 262 places de stationnement réservées aux motos + 132 places mixtes.

53% de motos et 2RM en stationnement illicite (comptages du 12 avril 2007) 444 motos et 2RM en stationnement licite ; 515 motos en stationnement illicite

Vélo et piste cyclable

Comptages vélos du 9 octobre 2007, de 8h à 20h : Secteur Nord (entre le Bd de la Chapelle et la rue de Rocroy) : 932 vélos par sens

Secteur Sud (entre les rues de Lancry et Château d’Eau) : 1555 vélos par sens

dont 37% de Velib’

+145 % de vélos entre 2001 et 2007, en moyenne

Comptages dans les 2 sens :

secteur nord Juin 2002 : 902 Juin 2006 : 1642 Evolution 2002 - 2006 : +82% Oct. 2006 : 1603 Juin 2007 : 1463 Oct. 2007 : 1864 Effet Velib (juin-oct) : +27% Evolution globale 2001-2007 : +106%

secteur sud Juin 2002 : 1094 Juin 2006 : 2298 Evolution 2002 - 2006 : +110% Oct. 2006 : 2497 Juin 2007 : 2000 Oct. 2007 : 3111 Effet Velib (juin-oct) : +55% Evolution globale 2001-2007 : +184%

Circulation des vélos (9 oct. 2007) 1,2 % sur le trottoir 8,1 % sur les couloirs de bus 0,7 % sur chaussée 90% sur piste cyclable

Stationnement (sur le Bd de Magenta et dans les voies adjacentes) 374 places de stationnement réservées aux vélos (et 132 places mixtes).

37% de vélos en stationnement illicite (comptages du 12 avril 2007) 259 vélos en stationnement licite ; 154 vélos en stationnement illicite Taux de vacance des accroches vélos : 31%

Cohabitation Vélos- Piétons 57% des piétons interrogés se déclarent satisfaits de l’aménagement des pistes cyclables sur les trottoirs. Des conflits non comptabilisés.

Accidentologie

Aucun accident mortel depuis 2004. Pas de données statistiques significatives.

Piétons

Enquête de satisfaction en face à face avec les piétons (juin 2007). Les points de satisfaction : éclairage public (80%) ; passages piétons pour traverser la chaussée (74% ; couloirs de bus protégés (73%) ; végétation, arbres (69%)

Les points d’insatisfaction :la pollution atmosphérique (78% insatisfaits) ; Le niveau de bruit (75%) ; La réduction des fils de circulation automobiles (53%)

Le Bd de Magenta est avant tout apprécié pour son caractère vivant (37%) ainsi que pour la densité (29%) et la diversité de son offre commerciale (30%).

46 bancs en 2004 ; 56 bancs en janvier 2008 : +10 bancs 20 bancs restent à implanter (sur le secteur nord). Le retard est dû à une rupture de stock. 49% de piétons insatisfaits du nombre de bancs (enquête juin 2007). 51 % en sont satisfaits.

Bruit

Mesures acoustiques sur le Bd de Magenta (hors pics) : Baisse de 2 à 4 décibels entre 2004 et 2006 (Cela équivaut au gain obtenu avec un double vitrage) Bruit diurne : 2004 : 75 dB - 2006 : 73 dB (moyenne) Bruit nocturne : 2004 : 72 dB - 2006 : 68 dB (moyenne)

Perception : 75% de piétons insatisfaits du niveau de bruit.

Pollution

Emission de polluants entre 2002 et 2006 : Baisse de 50 % d’oxydes d’azote, dont :

  • Baisse de 18 % due à l’amélioration du parc automobile :
  • Baisse de 32% liée à l’aménagement

Particules : Baisse de 56%, dont 27% liée à l’aménagement

Benzène : Baisse de 74 % dont 15% liée à l’aménagement

COV : Baisse de 61% dont 25% liée à l’aménagement

Perception : 78% des piétons insatisfaits du niveau de pollution atmosphérique.

Commerces

+11 commerces ouverts (hausse du nombre de locaux commerciaux actifs) entre 2004 et 2006

Augmentation du nombre de boutique de téléphonie (+8) et de robes de mariées (+5) Baisse relative du nombre d’agences d’interim Maintien d’une grande diversité commerciale De nombreuses rénovations (travaux intérieurs, changements de propriétaires, enseignes)

Aucune nouvelle autorisation d’étalage accordée sur le trottoir

70 places de livraison créées

Urbanisme et architecture

De nombreux ravalements de façades en 2006

Pas d’augmentation du prix du foncier significative (par rapport à la moyenne du 10e).

Végétalisation

293 nouveaux arbres plantés sur les deux nouvelles rangées d’arbres (290 ormes) et sur la rue des Vinaigriers (3 frênes)

Remplacement des anciens arbres par des ormes au fur et à mesure de leur dépérissement.

Elagages nécessaires des anciens arbres.


Le 29 Janvier 2008 Charlotte Nenner Adjointe au Maire du 10e Chargée des transports, de la circulation et de la voirie

Mots-clés : , ,
Top
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
EELV Paris - 6 rue Chaudron - 75010 Paris - 01 53 19 53 49