Archives des Verts Paris Archives des Verts Paris
Archives des Verts Paris
de 2002 à 2010

Conseil de Paris du 1 et 2 octobre 2007

Question de Denis Baupin sur la traque des sans-papiers au préfet de police

mardi 2 octobre 2007

Envoyer à un ami
Version imprimable de cet article

Question de Denis Baupin sur la traque des sans-papiers au préfet de police de Paris pendant le Conseil de Paris du 1er octobre 2007.

"Monsieur le Préfet de Police.

Ma question porte aujourd’hui sur un sujet douloureux, déjà évoqué à de nombreuses reprises. Si j’y reviens aujourd’hui, c’est que la tournure prise par les évènements nous effraie et nous indigne. Je veux parler de la chasse à l’Homme engagée contre les sans-papiers.

Sans doute ce terme vous déplait-il, comme celui de « rafle » que vous avez dénoncé à plusieurs reprises. Mais comment exprimer autrement le sentiment, qu’ont de plus en plus de nos concitoyens, qu’une fois de plus, dans notre histoire, l’étranger est désigné comme le bouc émissaire de tous nos problèmes ?

Loi après loi, on renforce l’arsenal juridique pour criminaliser toujours davantage les plus faibles, les plus précarisés, obligés de se terrer, de se laisser exploiter par les patrons voyous qu’on évite pourtant de poursuivre, de voir leurs enfants terrorisés à l’idée d’être raflés à la sortie de l’école.

Une nouvelle étape est franchie avec les tests ADN : la médecine est maintenant mise à contribution, dans cette vaste machine à sélectionner, où l’être humain pèse si peu au regard de l’administration et de ses chiffres imposés. Les plus grands scientifiques, tel Axel Kahn, s’insurgent contre ce détournement des progrès de la science au service de la régression de l’humanité.

Car cette politique de « bunkerisation » de la France est à rebours de l’Histoire. Au moment où la conscience planétaire n’a jamais été aussi grande, au moment où les informations, les capitaux, les marchandises, circulent à la vitesse de la lumière d’un continent à l’autre, la France tenterait de se réfugier derrière une nouvelle ligne Maginot. Victime une nouvelle fois du syndrome du nuage de Tchernobyl, la France croit pouvoir pratiquer la politique de l’autruche face à l’évolution du monde. Evolution qui ne pourra qu’entraîner toujours plus de migrations, ne serait-ce que suite aux catastrophes climatiques qui frapperont prioritairement les plus pauvres. Plutôt que de tenter de s’enfermer égoïstement derrière ses frontières, la France devrait plutôt s’interroger sur la meilleure façon de prendre sa juste part des conséquences du mal-développement planétaire, dont elle porte une part significative de la responsabilité.

Vous me direz, M. le Préfet, que vous ne faites qu’appliquer les lois, de même que les fonctionnaires de police. C’est vrai, même s’il y a façon et façon de les appliquer.

Et c’est justement sur ce point que porte mon interpellation. La presse s’est fait l’écho de réunions tenues par le sinistre Hortefeux, convoquant un certain nombre de Préfets, dont celui de Paris, pour leur « remonter les bretelles », car ils seraient en passe de ne pas atteindre les objectifs chiffrés de reconduites à la frontière qui leur ont été fixés. Voilà au moins un langage qui a le mérite de la clarté. Beaucoup plus clair que l’humanité et la fermeté officiellement affichées lorsque M. Sarkozy était ministre de l’Intérieur. Il ne reste que la fermeté et la brutalité des statistiques, bien loin de l’esprit républicain au nom duquel on prétend agir.

Pouvez-vous donc, M. le Préfet, nous indiquer quels sont les objectifs qui vous ont été fixés par le ministre ? Combien d’étrangers résidents à Paris devez-vous expulser d’ici la fin de l’année ? Combien d’opérations de police seront donc organisées dans les semaines à venir, dans les quartiers les plus métissés de la capitale en priorité, afin de rafler les personnes concernées ? A combien de bavures du type de celles qui ont déjà conduits à des défenestrations de personnes terrorisées vous attendez-vous dans cette période ? Quel est votre « quota de perte » ?"

Denis Baupin.

Mot-clé :
Top
Plan du site | Revue de Web | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
EELV Paris - 6 rue Chaudron - 75010 Paris - 01 53 19 53 49