Accueil du site » Le programme » Transport

Le programme

Transport

La ville en mouvements

La diminution de la pollution liée à l’automobile, le droit à la mobilité pour tous, et sur un plan plus global, l’engagement en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique sont autant d’ambitions fortes pour que Paris deviennent une capitale exemplaire en matière de déplacements et d’écologie.

Les Verts souhaitent donc poursuivre et intensifier la politique mise en œuvre depuis 2001 sous l’impulsion de Denis Baupin, visant à développer les transports publics, à les rendre accessibles à tous, à multiplier les espaces de circulation douces (vélos, navettes fluviales, piétons…) et à réduire la place de la voiture en ville : autant de mesures qui ont et auront un impact déterminant tant sur le plan économique que social et bien sur environnemental.

Avec un objectif : faire de Paris une ville apaisée, respirable, conviviale et solidaire.

JPG - 1.3 ko Voir toutes nos propositions sur le boulevard périphérique

Nos Propositions :

1

Réaliser une nouvelle rocade de métro et créer un réseau de tramways dans Paris

Réalisation d’une rocade de métro en petite couronne reliant les lignes de métros et de RER pendant la mandature. Poursuite de l’aménagement du tramway des Maréchaux à l’est et au nord, jusqu’à la Porte d’Asnières, pour desservir le quartier des Batignolles et alléger la ligne 13 ; création d’un « tramway des gares », reliant les 6 gares parisiennes et assurant les correspondances avec métros et RER.
80 votes
Réagir (10 réactions)
2

Compléter le réseau d’aménagements cyclables

Pour que le vélo devienne un mode de transport à part entière et poursuive sa conquête de Paris, les pistes cyclables seront multipliées, les contresens cyclables généralisés et tous les couloirs de bus accessibles aux vélos : l’objectif est de doubler le réseau actuel (400 km) au cours de la prochaine mandature
53 votes
Réagir (4 réactions)
3

Mettre en place le ticket unique pour les transports publics

Ce ticket valable pendant deux heures simplifiera l’utilisation des transports publics car il sera utilisable pour toutes correspondances et tous réseaux confondus.
50 votes
Réagir (3 réactions)
4

Transformer les voies sur berges en coulée verte et réaliser un réseau vert dans Paris

Reconquête des voies sur berges, site inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO sous la forme d’une coulée verte destinées aux piétons et aux circulations douces. Réalisation d’un réseau vert passant par des axes Nord-Sud et Est-Ouest et desservant tous les arrondissements parisiens et les bois. Des rues deviendront entièrement piétonnes et la circulation motorisée sera limitée à 15 km/h.
48 votes
Réagir (2 réactions)
5

Restreindre la circulation des véhicules les plus polluants

La réduction de la pollution et la lutte contre le réchauffement climatique passent par une restriction de la circulation des véhicules les plus polluants : automobiles, 4x4, 2 roues motorisés, cars de tourisme, poids lourds et véhicules utilitaires. Ces mesures doivent être permanentes, et pas seulement réservées aux périodes de « pics de pollution » Dans le même temps, des actions inciteront au développement de motorisation propre (GNV, électricité, hydrogène…), et notamment pour les transports publics, les sociétés et services municipaux, les taxis et les véhicules de livraison.
43 votes
Réagir (4 réactions)
6

Etendre Vélib’ à la banlieue et en faire un service public

Alors que Vélib’ connaît un succès fulgurant, la combinaison des vélos en libre service avec le marché de publicité se révèle un obstacle à son extension au-delà de Paris (et un instrument de déferlement publicitaire sur la ville). Il faut revoir le montage juridique de Vélib’, en faire un véritable service public et ainsi développer un réseau de vélos en libre service à l’échelle de l’agglomération.
41 votes
Réagir (4 réactions)
7

Aménager les rues de Rivoli et de Rennes en voies dédiées aux circulations douces et aux transports publics

Ces rues attractives et animées seront aménagées de façon à privilégier les transports publics, les circulations douces, le confort et la sécurité des piétons. Le transit automobile y sera supprimé et les livraisons réorganisées, de façon à conjuguer attractivité économique et réduction des nuisances. La nouvelle rue de Rivoli sera intégrée au projet d’extension du secteur piéton du cœur de Paris.
38 votes
Réagir (1 réaction)
8

Réglementer le stationnement pour les 2 roues motorisées

Une fois atteint un nombre de place satisfaisant pour répondre aux besoins, un dispositif de stationnement payant pour les scooters et motos sera mis en place, éventuellement modulé selon niveau de pollution des véhicules concernés.
30 votes
Réagir (4 réactions)
9

Réduire les nuisances du boulevard périphérique

Pour des raisons de santé publique, de sécurité, de cohésion urbaine, il est urgent d’agir, et de revoir le fonctionnement du boulevard périphérique. Parmi les mesures proposées : expérimentation, dès 2008, d’une voie dédiée au co-voiturage, aux véhicules « propres », aux bus express et véhicules de secours, réduction de la vitesse maximale autorisée et autorisation de la circulation entre files pour une meilleure sécurité des 2 roues motorisés. D’ici 25 ans, l’objectif est de le transformer en boulevard urbain.
29 votes
Réagir (4 réactions)

Téléchargez notre programme complet


Notre programme en 7 points

Instantané de campagne

Lundi 3 mars : Meeting de fin de campagne

Paris a besoin des Verts

Le local de campagne

48 bld de Magenta 75010

M° République ou
M° Jacques Bonsergent


Agrandir le plan

Les enjeux du Libre à Paris