Accueil du site » Le programme » Prévention, sécurité

Le programme

Prévention, sécurité

Une prévention qui renforce la qualité de vie

L’insécurité et les violences trouvent aussi leurs racines dans l’insécurité sociale produite par notre société en matière de citoyenneté, de logement, d’urbanisme, de précarité et de chômage. Dès lors que l’on se penche sur les problèmes d’insécurité ou de sentiment d’insécurité, c’est bien cette multitude de thématiques qu’il faut envisager.

Parler d’insécurité c’est parler d’exclusion, d’accès aux droits, de lutte contre les discriminations et d’amélioration du cadre de vie, c’est vouloir rendre acteurs les citoyens sur ces questions, c’est aussi, en amont, répondre à leurs attentes, à leurs souffrances. C’est soutenir le travail mené par les associations, les institutions, les équipes de prévention.

C’est également innover, être audacieux : chercher avec tous - institutions, associations, habitants - les solutions qui contribueraient à l’amélioration de la vie dans nos quartiers, dans notre ville, dans notre société. C’est éviter de tomber dans le piège du tout sécuritaire qui tendrait à mettre une caméra à tous les coins de rue.

Cela signifie aussi un travail avec la police qui ne soit pas uniquement répressif. C’est cette philosophie qui doit guider notre action politique.

Nos Propositions :

1

Un Code de la rue pour tous et toutes

Nous oeuvrerons à mettre en place un code définissant la place de chaque usager sur la chaussée et les priorités en terme de sécurité. Celui-ci imposera une obligation de prudence du poids lourd envers la voiture, de la voiture envers le cycliste, du cycliste envers le piéton. Mais pas seulement. Des aménagements seront mis en place comme les doubles sens cyclables, les zones 30 Km/h.
9 votes
Réagir
2

Renforcer les dispositifs de prévention

Nous doublerons les effectifs d’éducateurs spécialisés à Paris. La prévention spécialisée constitue un mode d’action éducative en direction des jeunes en voie de marginalisation ou déjà marginalisés. Nous voulons travailler avec les équipes dans le respect des modes d’intervention (mandat non nominatif, anonymat, libre adhésion, etc.) tout en réaffirmant leur rôle de protection de l’enfance.
7 votes
Réagir
3

Lutter contre les violences faites aux femmes

Lutter contre les violences faites aux femmes c’est agir pour l’égalité homme/femme, c’est lutter contre toutes les formes de sexismes. Nous mettrons en place un plan parisien de prise en charge globale des femmes victimes de violences (mise à l’abri, aide aux démarches, protection des enfants, etc.). Nous renforcerons les aides aux associations, les campagnes d’information et les interventions d’associations dans les collèges et lycées. Le nombre de places d’hébergement et les mesures d’aides (administrative, assistance psychologique et juridique…) seront augmentées.
4 votes
Réagir
4

Gérer en commun le territoire et améliorer le cadre de vie

Nous développerons l’expertise citoyenne et la prévention situationnelle. Les parisiennes et parisiens sont souvent les meilleurs experts de leur ville : nous privilégierons les démarches les associant pour agir sur l’environnement urbain (architecture, amélioration du cadre de vie, éclairages, etc.). Afin de prévenir les situations générant un sentiment d’insécurité, nous développerons les « marches exploratoires » dans les quartiers afin de repérer avec les habitants les lieux perçus comme insécurisants pour proposer des solutions d’aménagement.
3 votes
Réagir
5

Réduire les risques et nuisances liés aux drogues

Lieux d’accueil et d’hébergement, équipes de rue : Paris manque de moyens adaptés aux usagers de drogue et aux riverains pour réduire à la fois les risques et les nuisances. La Ville associera, dans des démarches locales, l’ensemble des acteurs concernés lors de l’ouverture de nouveaux lieux. Elle favorisera en ce sens l’ouverture d’un ou plusieurs lieux de consommation médicalement encadrés.
3 votes
Réagir (1 réaction)
6

Mise en place de Plans de Déplacements Ecole

Ces plans permettront de sécuriser des parcours scolaires en aménageant des points dangereux (élargissement des trottoirs, peinture au sol, liaison avec les transports, dos d’ânes, quartiers verts…) et en améliorant la signalisation routière. L’accompagnement des enfants à l’école pourra également se faire par les Pédibus (ou vélobus) que nous développerons.
2 votes
Réagir
7

Améliorer les partenariats avec la Préfecture de Police

De nouveaux partenariats seront mis en place pour améliorer la surveillance des points-écoles les plus dangereux, renforcer la présence d’agents de circulation sur les lieux posant problèmes, améliorer les capacités d’accueil des agents présents dans la rue et veiller au respect du code de la route. Nous nous assurerons que les interventions de la Préfecture de Police n’aillent pas à l’encontre des orientations politiques portées par la municipalité mais au contraire qu’elles se fassent en concertation avec les éluEs, les associations et les conseils de quartier.
2 votes
Réagir
8

Harmoniser les missions de police de la Ville

Depuis 1986 et 2002 le Maire de Paris a des pouvoirs de police en matière de salubrité sur la voie publique, de maintien du bon ordre dans les foires et marchés, de la circulation et du stationnement à Paris. Nous créerons une nouvelle direction qui aura pour mission d’harmoniser et rendre lisibles les différentes attributions des personnels de la Ville de Paris en matière de police. Elle assurera désormais la protection des piétons, les infractions au code de la route, la surveillance de bâtiments publics, le contrôle de la propreté et autres incivilités.
1 vote
Réagir (1 réaction)
9

Développer les dispositifs de médiation

Nous renforcerons les équipes de correspondants de nuit déjà existantes dans les quartiers et mettrons en place de nouvelles équipes sur les territoires qui en sont dépourvus. Nous impulserons la création de nouvelles missions de médiation auprès de publics en difficulté.
1 vote
Réagir

Téléchargez notre programme complet


Notre programme en 7 points

Instantané de campagne

Lundi 3 mars : Meeting de fin de campagne

Paris a besoin des Verts

Le local de campagne

48 bld de Magenta 75010

M° République ou
M° Jacques Bonsergent


Agrandir le plan

Les enjeux du Libre à Paris