Accueil du site » Le programme » Démocratie participative

Le programme

Démocratie participative

La parole à tous

La participation citoyenne n’est pas qu’un supplément démocratique pour améliorer l’efficacité des politiques publiques, mais une nécessité.

Nous pensons que, placés tous et toutes en situation d’être force de proposition, avec la possibilité de forger nos opinions en prenant part aux débats plutôt qu’au fil de sondages et de show télévisés, nous serons capables de faire collectivement les choix que nécessitent notre époque. C’est aussi grâce à ces évolutions que notre démocratie pourra ne pas susciter de nouvelles déceptions qui la mettraient en péril.

Mais la participation ne se décrète pas, elle s’applique. La démocratie participative se concrétisera en garantissant aux parisien(ne)s une prise réelle sur les décisions et en leur fournissant des moyens à la hauteur des enjeux.

Nos Propositions :

1

Créer les emplois nécessaires à la démocratie participative

Afin d’offrir un soutien méthodologique aux bénévoles, de développer les missions d’animation locales et d’assurer l’interface avec l’administration et le suivi des projets, nous augmenterons le nombre d’agents chargés de ces missions dans les arrondissements pour en faire des ‘Agents de développement de la démocratie locale’.
7 votes
Réagir (1 réaction)
2

Pour une information municipale décentralisée, pluraliste et participative, doter la ville de panneaux d’affichage d’opinion


La Ville a une mission d’information qui ne doit pas se confondre avec des opérations de communication. Pour largement publiciser leurs travaux, les supports d’information municipales seront ouverts aux instances de participation. Ainsi, les arrondissements seront dotés d’un réseau de panneaux d’information, indispensables à l’animation locale. Les journaux et sites des mairies d’arrondissement seront ouverts à l’expression des groupes politiques. Les panneaux d’affichage d’opinion libres d’accès prévus par la loi seront installés.
4 votes
Réagir
3

Des budgets d’arrondissement participatifs


Pour rendre visibles les choix faits par les mairies, la liste des demandes d’investissements sera arrêtée en Conseil d’arrondissement. Des débats d’orientation budgétaire seront organisés sur les budgets des arrondissements. La présentation de ces budgets, documents comptables aujourd’hui peu lisibles, permettra de rendre compte des politiques menées. Les instances de participation seront associées à l’élaboration de ces budgets. Un débat public sur le budget adopté par le Conseil de Paris sera organisé par la Mairie dans chaque arrondissement.
3 votes
Réagir
4

Doter les instances participatives de moyens d’initiatives et d’expertises indépendantes

Afin de permettre aux Conseils de quartiers de décider de projets créateurs de dynamiques locales et de commander des études techniques aux services de la ville, nous leur délivrerons des « enveloppes de quartiers ». De même une provision budgétaire sera délivrée par arrondissement pour généraliser le montage de projets élaborés par les futurs usagers avec l’aide de professionnels. Enfin nous soutiendrons la création d’ateliers d’urbanisme associatifs.
2 votes
Réagir
5

Donner la parole à la population parisienne dans toute sa diversité


Les démarches participatives habituelles constituent un filtre socio-culturel qui laisse à l’écart les Parisiens déjà sous-représentés ou n’ayant pas accès à l’expression par les urnes. Nous faciliterons le recours à des moyens novateurs afin d’apporter au débat public la parole des absents de la participation : radio-trottoirs, théâtre-forum… Nous renforcerons le soutien aux initiatives et aux lieux de solidarité micro-locale, relais collectifs pour une implication des habitants à une échelle plus large.
2 votes
Réagir
6

Permettre aux parisiens et parisiennes de se saisir d’enjeux à l’échelle de la Ville

Nous associerons à l’élaboration des politiques municipales les associations d’ampleur parisienne et les autres acteurs concernés pour chaque thématique. Nous organiserons des jurys citoyens pour préparer les choix majeurs. Nous mettrons en réseau les Conseils de quartier de tout Paris et faciliterons leur articulation avec les instances parisiennes. Nous inscrirons à l’ordre du jour du Conseil de Paris les sujets portés par plus de 10 000 habitants.
2 votes
Réagir
7

Promouvoir une participation ouverte et garantie par des engagements clairs

Les Conseils de quartier permettront l’implication de toutes les bonnes volontés et l’expression du plus grand nombre et pour ce faire nous organiserons annuellement un état des lieux des engagements pris. De plus nous organiserons des référendums sur tous les grands choix non prévus par notre programme. Nous nous doterons d’un observatoire parisien afin d’évaluer notre démarche et de co-décider les modalités des concertations majeures.
2 votes
Réagir
8

Créer des comités mixtes d’usagers et du personnel de la Ville


Grâce à la création de comités mixtes par service public, les personnels de la ville et les usagers pourront faire partager leurs savoirs et expertises indispensables pour améliorer les politiques publiques, tant dans leurs finalités que dans les moyens mis en oeuvre.
2 votes
Réagir
9

Appliquer la loi permettant la participation aux séances des Conseils d’Arrondissement

La loi fixant les spécificités du fonctionnement de la Ville de Paris offre une formidable opportunité d’ouverture de la démocratie représentative. Nous permettrons aux membres du Comité d’Initiative et de Consultation d’Arrondissement (CICA) de participer, une fois par trimestre au moins, aux débats du Conseil d’arrondissement. Nous débattrons avec eux de leurs propositions et en délibérerons en leur présence ainsi que de toutes les décisions majeures pour lesquelles leur avis aura été sollicité.
0 vote
Réagir
10

Faire des Comités d’Initiative et de Consultation d’Arrondissement des instances centrales de la démocratie locale

Pour que les associations trouvent leur place et que les différentes instances de participation (Conseils de la Jeunesse, de quartier, des résidents extra-communautaires…) ne se juxtaposent pas mais s’enrichissent mutuellement, nous les réunirons dans le cadre des CICA, qui permettront la synthèse de leurs contributions à l’échelle de l’arrondissement. Ces comités auront un rôle de coordination de la démocratie locale. Ils seront dotés de moyens de fonctionnement et d’un budget pour porter des initiatives.
0 vote
Réagir

Téléchargez notre programme complet


Notre programme en 7 points

Instantané de campagne

Lundi 3 mars : Meeting de fin de campagne

Paris a besoin des Verts

Le local de campagne

48 bld de Magenta 75010

M° République ou
M° Jacques Bonsergent


Agrandir le plan

Les enjeux du Libre à Paris